Qui vote doit choisir, et ce n’est pas toujours facile C’est l’une des raisons pour lesquelles les outils de vote en ligne se sont imposés comme d’importantes sources d’information à l’approche des élections. Mais sont-ils vraiment transparents ou transforment-ils les électeurs/rices en marionnettes sans volonté ?

Malgré les fortes chaleurs estivales, l’équipe de smartvote travaille intensément afin de proposer une nouvelle fois à la population l’outil d’aide au vote en ligne pour les élections fédérales qui auront lieu le 20 octobre 2019. A un peu moins de trois mois des élections, nous vous proposons un tour d’horizon de nos activités.

Quelles sont les positions des candidat·e·s à l’élection au Conseil national sur les thématiques liées à l’égalité ? Est-ce que les candidates et les candidats répondent de la même manière à ces questions ?

#EF2019: Le « Röstigraben » ou barrière de rösti en français est une expression incontournable de la politique suisse. Les partis connaissent-ils eux aussi une ligne de tension au sein de leurs rangs entre Romands et Suisses allemands?

Durant quelle période les électeurs/rices ont été les plus actifs/ves ? Et quel jour de la semaine ? Ces questions sont abordées dans ce court article.

Les utilisateur·ice·s de smartvote expriment régulièrement le souhait d’une comparaison entre les réponses smartvote des parlementaires élu·e·s et leurs comportements au Parlement. Que signifient ces analyses?

[Cet article n’est malheureusement disponible qu’en allemand]

Die wichtigsten Ergebnisse der Wahlen im Kanton Luzern auf einen Blick! smartvote hat eine kleine Übersicht zu den Resultaten vom Luzerner Wahlsonntag erstellt.

[Cet article n’est malheureusement disponible qu’en allemand] In knapp vier Wochen wird im Kanton Baselland der neue Landrat gewählt. Insgesamt stehen 608 Kandidierende für die 90 Landratssitze zur Verfügung. smartvote liefert Ihnen die wichtigsten Fakten, damit Sie sich optimal auf die Wahl vorbereiten können! Wichtige Angaben Die Wahl findet am Sonntag, 31. März 2019 statt. […]

L’utilité de smartvote pour les électrices et électeurs dépend de la participation des candidat·e·s. Ce n’est qu’avec un taux de réponse élevé des candidat·e·s qu’une aide au vote efficient peut être fournie. Quelle est la participation des candidat·e·s à smartvote ? Comment celle-ci a-t-elle évoluée ? Et pourquoi certain·e·s candidat·e·s ne participent pas ?

La smartmap qui situe les candidat·e·s ou les partis sur une carte politique bidimensionnelle est une possibilité de visualisation parmi d’autres et n’est pas la seule représentation correcte. La méthode que nous avons choisie est basée sur une approche exploratoire et ouverte et ne définit pas d’emblée ce qui doit être à gauche, à droite, […]

Dès que l’on analyse l’évolution des positions des partis dans le temps, les réactions ne se font jamais attendre. Cela n’a pas manqué d’être le cas lorsque nous avons présenté l’évolution des partis depuis 2007 dans la dimension gauche-droite à l’approche des élections de 2015.

An den National- und Ständeratswahlen vom Herbst 2015 haben insgesamt 2.56 Millionen Wahlberechtigte teilgenommen. Von diesen hat rund jeder Fünfte smartvote als Informationsquelle benutzt. Wer sind sie?